• Laura

Le silence du monde

Le silence du monde

Le monde est en silence, en pause, en suspension. Comme un arrêt soudain dans une course aveugle et folle. C'est brutal, c'est choquant. C'est un bug dans le système. Ce bug est-il voulu ou naturel? À la limite on s'en fout. Car la seule chose qui compte, c'est ce que nous allons en faire. Ce qui est en train de se passer nous montre que tout est possible. TOUT. Y compris une autre voie, y compris la voie de l'humanité. La terre nous le montre en commençant déjà à guérir à une vitesse prodigieuse, dès lors qu'on la laisse juste tranquille. Elle nous montre ce qui est possible pour nous aussi. Et si cette suspension universelle et obligée devenait notre inspiration universelle et libre?

Nous avons l'occasion d'un reset magnifique.

Aujourd'hui, dans ce silence du monde, il nous est donné l'opportunité fantastique de regarder nos vies et de nous demander avec l'innocence d'un enfant : "Est-ce que je veux continuer à vivre en pilote automatique comme je l'ai fait jusqu'ici ou est-ce que je veux reprendre mon pouvoir et vivre autre chose? Est-ce que je veux continuer à suivre des chemins hypnotiques et asservissants, ou est-ce que je veux me réveiller? Qu'est-ce qui est important pour moi? À quoi je veux accorder mon attention désormais? À l'amour ou à la peur? Quelles sont mes valeurs? Est-ce que je suis fidèle à ces valeurs et à moi-même?" Sommes-nous capables d'écouter ce qui, au fond de nous, attend d'être entendu? Aujourd'hui nous sommes confrontés à des choix, qui, finalement se résument à deux simples options : la peur ou l'amour. Il ne s'agit plus de religion, de spiritualité, de politique, d'opinions, de pouvoir, de lutte, d'écologie, de pollution, de finances, de savoir qui a raison ou qui a tort. Toutes ces choses sont incluses dans le choix que l'humanité peut et devra faire.

Il s'agit d'autre chose. Il s'agit d'ouvrir les yeux de nos esprits et de regarder vraiment, peut-être pour la première fois de notre vie. Aujourd'hui nous pouvons choisir en toute conscience de retrouver notre liberté et notre dignité d'êtres humains. Cette dignité que l'être humain a perdu presque totalement, elle peut se retrouver en un instant. Il suffit de faire un autre choix. Que choisissons-nous? Ici, maintenant, chacun, dans l'arrêt imposé, dans l'isolement de notre vie, en tête-à-tête avec notre coeur, qu'allons-nous faire de cette situation? Allons-nous juste attendre que l'on nous donne l'autorisation de sortir à nouveau, puis reprendre les mêmes comportements, retomber dans le même sommeil et reprendre la même vie de troupeau somnolent qui ne se préoccupe pas du trésor inestimable qui se trouve à l'intérieur de chacun? Dans ce cas, inutile de se mentir, ce sera de pire en pire.

Ou bien serons-nous capables, dès maintenant, de nous poser ces simples questions "Qu'est-ce que je veux qu'il en sorte? Qu'est-ce que je veux vraiment? Qu'est-ce qui est vraiment important pour moi?". Notre dignité nous obligera à revoir notre ordre des priorités. Notre dignité, si nous choisissons de la reprendre, nous obligera, c'est certain, à prendre des mesures dans nos vies : regarder honnêtement en nous-mêmes, regarder nos relations, regarder notre mode de vie, regarder à qui et à quoi nous obéissons aveuglément, regarder le fait que nous nous trahissons continuellement nous-mêmes, et donc les uns les autres, et que nous vivons des vies pleines de compromis, de faux semblants... par peur. Notre dignité, si nous la choisissons, nous relèvera. Il suffit de choisir, dès maintenant, le chemin de l'humanité. Laura Soares